Composante Changement Climatique

A travers cette composante, l’UICN soutient les états et les acteurs locaux dans l'élaboration et la mise en œuvre de leurs stratégies d'atténuation et d’adaptation aux changements climatiques. Ainsi, la composante regroupe plusieurs initiatives que sont à savoir entre autres les projets « Towards Pro-Poor REDD+ in Cameroon Phase II » et « Appui à la participation multi-acteur au processus REDD+ au Cameroun, Congo, Gabon et RCA».
 
Le projet « Appui à la participation multi-acteur au processus REDD+ au Cameroun, Congo, Gabon et RCA» qui arrive à son terme en décembre 2016 avait pour objectif principal de favoriser l’émergence d’un cadre institutionnel participatif et équitable contribuant efficacement à l’amélioration des conditions de vie des populations et à la réduction des émissions dues à la déforestation et à la dégradation des forêts. il a été financé par la Banque Africaine de Développement (BAD) à travers le Fonds Forestier du Bassin du Congo (FFBC). 
 
Le projet « Towards Pro-Poor REDD+ in Cameroon Phase II » (REDD+ en faveur des communautés)  concerne les parties  des deux paysages du Tri-National de la Sangha (TNS) et du Tri-National Dja-Odzala-Minkebe (TRIDOM) qui sont du côté du Cameroun. Le projet cherche à faire en sorte que les autorités, les exploitants forestiers, les associations, et les communautés locales et autochtones participent tous  aux décisions sur la REDD+ à partir du village jusqu’au niveau international. Le projet veut aussi développer un modèle pour la création d’un processus REDD communautaire.