À propos

États membres

Plan de convergence

Projets

Documents

Actualités

Evénements internationaux

Commission des Forêts d’Afrique Centrale
Une dimension régionale pour la conservation, la gestion durable et concertée des écosystèmes forestiers d'Afrique Centrale

Angola   Burundi   cameroun   Congo   Gabon   Guinée Equatoriale   Centraenique   Congo démocratique   Rwanda   Sao Tomé et Principe   Tchad

Cherchez notre site

Kintele, République du Congo- 30 septembre 2022

Sur invitation de Monsieur Jules Doret NDONGO, Ministre des Forêts et de la Faune du Cameroun et Président en exercice de la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC), la réunion extraordinaire des Ministres d’Afrique centrale préparatoire aux différentes COP en 2022 (climat, biodiversité et CITES) sur la lutte contre les crimes qui portent atteinte à l’environnement s’est tenue le 30 septembre 2022 à Kintélé en République du Congo. Cette réunion a été organisée par la COMIFAC, en partenariat avec le Gouvernement de la République du Congo, la Commission de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC), l’Union européenne à travers son programme ECOFAC VI et l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC).

Kintélé, République du Congo, 30 septembre 2022-

Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement de la République du Congo Anatole Collinet Makosso a ouvert au Centre de Conférences Internationales de Kintélé,la Réunion extraordinaire des Ministres d’Afrique Centrale préparatoire aux différentes COP en 2022 sur la lutte contre les crimes qui portent atteinte à l’environnement, en présence des membres du Gouvernement, des Ministres des pays membres de la COMIFAC et des experts.

Kintélé, Congo, 30 septembre 2022 -L'integralité du discours du Premier Ministre, Chef du Gouvernement de la République du Congo Anatole Collinet Makosso a l' ouverture de la Réunion extraordinaire des Ministres d’Afrique Centrale préparatoire aux différentes COP en 2022 sur la lutte contre les crimes qui portent atteinte à l’environnement, en présence des membres du Gouvernement, des Ministres des pays membres de la COMIFAC et des experts.

Excellence Madame la Ministre de l’Economie Forestière ;

Excellence, Monsieur l’Ambassadeur de la Délégation de l’Union Européenne en République du Congo ;

Excellence Monsieur le Commissaire en charge de l'Environnement, Ressources naturelles, Agriculture et Développement rural de la CEEAC ;

Monsieur le Secrétaire Exécutif de la COMIFAC ;

Monsieur le Directeur Régional de l’ONUDC pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre ;

Distingués invités, Mesdames et Messieurs,

Kintélé, République du Congo, 28 au 30 septembre 2022

Le segment technique de la réunion extraordinaire du Conseil des ministres de la Commission des forêts d’Afrique centrale (Comifac), préparatoire aux différentes rencontres mondiales sur le climat et la biodiversité, prévus en fin d’année 2022 à savoir Conférences des Nations unies sur le climat (COP27 de novembre 2022 en Egypte), sur la diversité biologique  (COP15 de décembre 2022 au Canada), ainsi de la 19e Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (Cites, de novembre 2022 à Panama).

À travers cette réunion, la Comifac, de concert avec l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime veulent faciliter l’adoption des positions communes sur les points inscrits à l’ordre du jour des COP prévues en 2022 et la 19e Cites. Cette réunion vise par ailleurs à soutenir le renforcement de la coopération judiciaire entre les États membres de la Comifac/CEEAC (Commission économique des États de l’Afrique centrale) en matière de lutte contre la criminalité liée aux espèces sauvages et le trafic illicite de ressources naturelles. Elle permettra également d’identifier les différents mécanismes de financement de la conservation de la biodiversité en Afrique centrale, et contribuera à la formulation des recommandations en vue de la mobilisation de ressources budgétaires nationales en faveur de la gestion des aires protégées et transfrontalières.