À propos

États membres

Plan de convergence

Projets

Documents

Actualités

10ème session ordinaire du CM

Commission des Forêts d’Afrique Centrale
Une dimension régionale pour la conservation, la gestion durable et concertée des écosystèmes forestiers d'Afrique Centrale

Burundi    cameroun   Congo   Gabon   Guinée Equatoriale   Centraenique   Congo démocratique   Rwanda   Sao Tomé et Principe   Tchad

Cherchez notre site

Un buffet a été offert par le Secrétaire Exécutif le 06 mars dernier en l’honneur des valeureuses et dynamiques femmes de l’institution

 

Yaoundé, Cameroun, 06 mars 2020- C’est dans une ambiance conviviale que les employés de la COMIFAC, se sont retrouvés dans un restaurant de la ville pour partager le repas offert par le Secrétaire Exécutif, Monsieur Raymond Ndomba Ngoye à l'occasion de la journée Internationale des droits des  femmes célebrée le 08 mars. Dans son mot de circonstance, Monsieur Ndomba Ngoye a d'abord presenté à ses collaborateurs ses vœux les meilleurs pour la nouvelle année et les a félicité pour les efforts consentis en 2019, « une année difficile pour l’institution » a-t-il relevé. Il a ensuite salué le rôle  joué par les femmes à la COMIFAC.

L’édition 2020 de la Journée internationale des femmes, a pour thème : Je suis de la Génération Égalité : Levez-vous pour les droits des femmes. Ce thème coïncide avec le 25e anniversaire de la Déclaration et du Programme d’action de Beijing. Adopté en 1995 lors de la quatrième Conférence mondiale sur les femmes, le Programme d’action de Beijing est considéré comme la feuille de route la plus progressiste en matière d’autonomisation des femmes et des filles partout dans le monde. 2020 sera une année charnière dans la promotion de l’égalité des sexes dans le monde, puisque la communauté internationale évaluera à ce moment-là les progrès réalisés en faveur des droits des femmes depuis l’adoption du Programme d’action de Beijing. Elle marquera plusieurs autres temps forts du mouvement pour l’égalité des sexes : un cap quinquennal dans la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD), le 20e anniversaire de la résolution 1325 du Conseil de sécurité de l’ONU sur les femmes, la paix et la sécurité, et le 10e anniversaire de la création d’ONU Femmes.

En dépit de certains progrès, la communauté internationale s’accorde à reconnaître que la situation de la plupart des femmes et des filles dans le monde évolue extrêmement lentement. Aucun pays n’est en mesure, à ce jour, d’affirmer avoir atteint l’égalité des sexes. Les nombreux obstacles rencontrés tant sur le plan juridique que sur le plan culturel semblent immuables. Les femmes et les filles restent sous-évaluées, elles travaillent plus et gagnent moins, avec des perspectives plus limitées. Elles subissent des formes diverses de violence chez elles et dans les lieux publics. Un recul des avancées féministes durement acquises est par ailleurs à craindre.

L’année 2020 constitue l’occasion inespérée de susciter une action d’envergure mondiale pour parvenir à l’égalité des sexes et au respect des droits fondamentaux pour toutes les femmes et les filles.

En rappel, la prise en compte du genre a été placée au rang des valeurs fondamentales à respecter dans le cadre des actions entreprises en vue de la mise en œuvre du Plan de Convergence révisée en 2014. La stratégie sous-régionale genre adoptée lors de la 10è session du conseil des Ministres tenue en juillet 2019 à Yaoundé, apparait ainsi comme un outil de référence pour intégrer les préoccupations et les aspirations des femmes aussi bien que celles des hommes dans l’élaboration, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des programmes de conservation et de gestion durable des forêts des pays de la COMIFAC.

Les dames de la COMIFAC ont remercié la tutelle pour ces moments de détente et de célébration de l’esprit d’équipe.