À propos

États membres

Plan de convergence

Projets

Documents

Actualités

10ème session ordinaire du CM

Commission des Forêts d’Afrique Centrale
Une dimension régionale pour la conservation, la gestion durable et concertée des écosystèmes forestiers d'Afrique Centrale

Burundi    cameroun   Congo   Gabon   Guinée Equatoriale   Centraenique   Congo démocratique   Rwanda   Sao Tomé et Principe   Tchad

Cherchez notre site

Kinshasa, République Démocratique du Congo 26 août 2020- La  Commission nationale des forêts d’Afrique centrale (COMIFAC-RDC) a organisé, un atelier national de lancement des campagnes de collecte des données des indicateurs de la COMIFAC Exercice 2020.

 

Y ont pris part, une vingtaine de personne representant la Coordination Nationale COMIFAC, les points focaux et les correspondants nationaux des conventions, des protocoles et des initiatives ainsi que les représentants des ministères sectoriels et d’autres personnes ressources.

La rencontre pour objectif principal d’impliquer toutes les parties prenantes dans le processus de collecte des données et de disposer d’une meilleure connaissance des outils de collecte et d’encodage des données aux cinq formulaires thématiques notamment, le couvert forestier, le cadre légal et institutionnel, la gestion de forêt, la conservation et la valorisation de la biodiversité ainsi que le changement climatique.

Il était question aussi d’une part de présenter les grandes familles des indicateurs révisés et   le   manuel   national   de   suivi   des   indicateurs   de   la COMIFAC ; de susciter   l’engagement des détenteurs potentiels des données à fournir aux différents points focaux et au groupe national de la RDC  d’autre part, mais aussi à poser   les   bases   d’un   formulaire   complémentaire   à   caractère national « Programme National Environnement, Forêts, Eaux et Biodiversité», signalent les organisateurs qui précisent que la rencontre sera animée par l’équipe de  la Coordination Nationale COMIFAC de la RDC.

Dans son mot d’ouverture, le secrétaire général du ministère de l’Environnement et du développement durable, Benjamin Toirambe Bamoninga, a encouragé la coordination nationale COMIFAC à multiplier des efforts pour renforcer les capacités des acteurs nationaux dans la mise en œuvre et l’opérationnalisation des outils de planification stratégique.

Il a rajouté que ces assises permettront à ses services d’améliorer la gouvernance du secteur en vue d’assurer le développement durable des ressources forestières que regorge la RDC, susceptibles à relever les défis auxquels ils sont confrontés.

Benjamin Toirambe a, à cet effet, cité les défis tels que le renforcement des capacités de l’administration du secrétariat général de son ministère expliquant que cela, au regard du rôle important que son administration doit jouer dans le processus de déclinaison et de l’alignement du Programme national environnement, forêt, eau et biodiversité, 2èmeGénération (PNEFEB-2) au Plan de convergence 2 de la COMIFAC.

« Malgré le potentiel forestier élevé dont dispose la RDC, va-t-il souligné, la connaissance sur ses ressources forestières reste un défi à relever »

A l’issue de la rencontre une feuille de route a été élaborée pour la conduite de la campagne de collecte des données de la COMIFAC et facilitée la collecte des données pour les questions encore en suspens par l’identification des détenteurs potentiels des données.

Contact

BP: 20818 Yaoundé Cameroun

Tél: +237 222 21 35 12/677 42 42 94
Fax: +237 222 21 35 12
Courriel: comifac@comifac.org
Horaires: 8h à 16h du lundi à vendredi

Nous écrire

Liens utiles