À propos

États membres

Plan de convergence

Projets

Documents

Actualités

10ème session ordinaire du CM

Commission des Forêts d’Afrique Centrale
Une dimension régionale pour la conservation, la gestion durable et concertée des écosystèmes forestiers d'Afrique Centrale

Burundi    cameroun   Congo   Gabon   Guinée Equatoriale   Centraenique   Congo démocratique   Rwanda   Sao Tomé et Principe   Tchad

Cherchez notre site

DIXIEME SESSION CONSEIL DES MINISTRES, Yaoundé, 9 -11 juillet 2019; SEGMENT DES EXPERTS

Allocution de Monsieur Raymond NDOMBA NGOYE, Secrétaire Exécutif de la COMIFAC

09 juillet 2019

 

Excellence Monsieur le Ministre des Forêts et de la Faune de la République du Cameroun,

Monsieur le Ministre de l’Environnement, la protection de la nature et du Développement durable de la République du Cameroun,

Monsieur le Représentant du Secrétaire Général de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC),

Monsieur le Représentant de la Commission de la Communauté Economique et Monétaire d’Afrique Centrale (CEMAC)

Mesdames et Messieurs les Coordonnateurs Nationaux et Experts des pays membres de la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC),

Mesdames et Messieurs les représentants des organisations internationales, régionales et sous- régionales et des partenaires au développement,

Mesdames et Messieurs les représentants des organisations de la société civile et les opérateurs économiques du secteur forêt bois,

Distingués Invités en vos titres et grades respectifs,

Mesdames et messieurs,

C’est un réel plaisir pour moi de prendre la parole en cette circonstance solennelle d’ouverture des travaux de la réunion préparatoire des experts à la dixième session ordinaire du Conseil des Ministres des pays membres de la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC).

Permettez-moi tout d’abord de remercier le Gouvernement et le Peuple de la République du Cameroun pour l’accueil chaleureux qui a été réservé à toutes les délégations depuis leur arrivée à Yaoundé d’une part et pour avoir accepté d’abriter cette dixième session ordinaire du Conseil des Ministres de la COMIFAC d’autre part ainsi que les facilités offertes pour son organisation.

Excellence Monsieur le Ministre, je voudrais vous remercier pour avoir accepté de présider la présente cérémonie et pour votre implication personnelle pour la réussite de cet important évènement. Votre disponibilité témoigne de l’attention soutenue que votre pays, la République du Cameroun, siège de la COMIFAC, a toujours portée à la vie de notre Institution. Recevez ici l’expression de la gratitude de la COMIFAC pour cette marque d’intérêt que porte votre pays, pour la conservation et la gestion durable des écosystèmes forestiers d’Afrique Centrale.

A tous les Experts des pays membres de la COMIFAC et de l’Angola, les responsables et tous les représentants des institutions sous-régionales, régionales et internationales qui sont venus prendre part à ces assises, je souhaite la bienvenue et un agréable séjour à Yaoundé.

Excellence Monsieur le Ministre,

Mesdames et Messieurs,

Chers Participants,

La tenue régulière des réunions statutaires en respect des dispositions du Traité instituant la Commission des forêts d’Afrique Centrale, est l’un des moyens de montrer combien la COMIFAC est une institution qui se veut crédible en dépit de ses faibles capacités en ressources humaines, matérielles et financières. Le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC en organisant ces réunions remplit ainsi une de ses missions, laquelle consiste à rendre compte de ses activités aux pays membres.

Pour cette dixième session ordinaire du Conseil des Ministres consacrée à l’examen des questions qui portent sur les activités de la COMIFAC ainsi que sur la situation financière assez préoccupante de l’institution, le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC a soumis à votre analyse plusieurs points importants concernant la vie de l’institution. Il s’agira pendant les deux journées qui sont prévues pour les travaux des Experts, d’examiner notamment l’état de mise en œuvre des recommandations des deux dernières sessions Ministérielles tenues respectivement à Kigali en Novembre 2016 et à Brazzaville en Mars 2018, d’examiner les dossiers concernant le fonctionnement et les missions du Secrétariat Exécutif de la COMIFAC et d’échanger sur les sujets préoccupants tels que l’organisation du troisième Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement, l’idée de l’instauration d’une taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) à taux réduit dans le cadre du marché intérieur du bois légal, le devenir de la COMIFAC dans le contexte du processus de rationalisation des Communautés Economiques Régionales d’Afrique Centrale ainsi que bien d’autres sujets qui figurent à l’agenda de cette session ministérielle.

Excellence Monsieur le Ministre,

Mesdames et Messieurs,

Chers Participants

Permettez-moi de m’attarder sur les acquis que regorge la COMIFAC qui célèbre cette année, les 20 ans de la Déclaration de Yaoundé sur les forêts signée en mars 1999. En effet, au regard de ses missions, de l’expérience accumulée depuis sa création et de sa notoriété sans cesse croissante,       Ce modèle construit avec beaucoup d’engouement lors de sa création connait des signes d’essoufflement. Pour l’illustrer, les années 2017 et 2018 ont été des années assez difficiles pour la COMIFAC qui comme les deux années précédentes traverse une situation difficile marquée par l’insuffisance criarde de ressources financières internes pour assurer son fonctionnement du fait du non-paiement des contributions par la majorité des pays membres. En effet, hormis le Cameroun qui est à jour de ses contributions, tous les autres pays membres accusent des arriérés importants de contributions vis-à-vis de l’institution. Il est important que des mesures fortes soient prises pour éviter une paralysie totale de l’institution, laquelle a tout de même en dépit de cette conjoncture peu favorable, obtenu d’importantes réalisations grâces aux appuis multiformes des partenaires à qui je réitère la gratitude de la COMIFAC.

Je profite de l’occasion qui m’est offerte pour adresser les félicitations du Secrétariat Exécutif à la Présidence en exercice de la COMIFAC assurée depuis plus de deux ans par la République du Rwanda. Le mandat exercé par ce pays a permis au Secrétariat Exécutif de mener d’importantes réalisations au nombre desquelles :

  • l’élaboration du guide des bonnes pratiques pour la gestion d’une aire protégée en mode partenariat public – privé (PPP-AP) en Afrique Centrale ;
  • l’opérationnalisation de l’Observatoire des Forêts d’Afrique Centrale (OFAC) lequel est devenu Cellule du Secrétariat Exécutif de la COMIFAC chargée de compiler, centraliser et harmoniser les informations environnementales et économiques en Afrique Centrale ;
  • l’élaboration de la Stratégie sous-régionale pour l’intégration du genre dans la gestion durable des écosystèmes forestiers des pays de l’espace COMIFAC ;
  • l’organisation des sessions de formation et de renforcement des capacités au profit des experts de la sous-région sur diverses thématiques telles que : l’Accès aux ressources génétiques et le partage juste et équitable des Avantages découlant de leur utilisation, la finance climatique, l’évaluation environnementale, la criminalité faunique, etc.
  • l’élaboration de la Politique de lutte contre la corruption, la fraude, les conflits d’intérêts et le blanchiment d’argent ;
  • Le renforcement du partenariat avec le Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) matérialisé notamment par l’organisation de dialogues politiques de haut niveau ainsi que la signature des conventions de collaboration avec certains partenaires ;
  • l’élaboration des positions communes des pays de l’espace COMIFAC défendues lors des Conférences des Parties (COP) aux Conventions internationales sur l’environnement ainsi que lors des Fora des Nations Unies sur les Forêts (FNUF).

Excellence Monsieur le Ministre,

Mesdames et Messieurs,

Chers Participants,

L’agenda de la réunion des Experts parait assez dense pour le temps consacré à cet effet, mais avec une bonne gestion du temps et des interventions brèves lors des débats que nous souhaitons constructifs et francs, nous sommes convaincus que nos travaux s’achèveront dans le délai imparti, en vue de soumettre à la décision des Ministres, un rapport contenant les suggestions pertinentes, qui contribueront au renforcement de la gestion durable des écosystèmes forestiers d’Afrique Centrale et l’amélioration du fonctionnement de notre institution.

Je m’en voudrais de ne pas adresser la gratitude de la COMIFAC aux partenaires qui ont soutenu l’organisation des présentes assises à savoir la Coopération allemande à travers la GIZ, la Coopération japonaise à travers la JICA, le Fonds Mondial pour la Nature (WWF) et le Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC).

Enfin par ma voix, le Secrétariat Exécutif compte sur l’expertise des participants ici présents pour le bon déroulement des travaux du Segment des Experts de cette dixième session ordinaire du Conseil des Ministres.

C’est sur cette note d’espoir que je souhaite plein succès à nos travaux.

Vive la coopération sous-régionale ;

Vive la COMIFAC ;

Je vous remercie pour votre aimable attention

 

 

Contact

BP: 20818 Yaoundé Cameroun

Tél: +237 222 21 35 12/677 42 42 94
Fax: +237 222 21 35 12
Courriel: comifac@comifac.org
Horaires: 8h à 16h du lundi à vendredi

Nous écrire

Liens utiles