À propos

États membres

Plan de convergence

Projets

Documents

Actualités

Commission des Forêts d’Afrique Centrale
Une dimension régionale pour la conservation, la gestion durable et concertée des écosystèmes forestiers d'Afrique Centrale

Burundi    cameroun   Congo   Gabon   Guinée Equatoriale   Centraenique   Congo démocratique   Rwanda   Sao Tomé et Principe   Tchad

Cherchez notre site

Brazzaville, République du Congo, 04-06 juin 2019

Les travaux du 9ème atelier de concertation des Coordinations Nationales COMIFAC se sont tenus à l’Hôtel Mikhael’s.

L’objectif global de cette rencontre était d’améliorer les capacités et les performances des Coordinations Nationales COMIFAC dans la mise en œuvre de leur lettre de mission eu égard aux agendas nationaux, régionaux et internationaux dans le secteur forêts et environnement.

Y ont pris part plus d’une trentaine de participants parmi lesquels les représentants du Secrétariat exécutif de la COMIFAC, les Coordonnateurs Nationaux et leurs adjoints issus de neuf pays de la COMIFAC à savoir le Cameroun, le Congo, le Gabon, la Guinée Equatoriale, la République Centrafricaine, la République Démocratique du Congo, Sao Tome et Principe et le Tchad, et les Représentants des Partenaires Techniques et Financiers.

La cérémonie d’ouverture a été ponctuée par trois allocutions : celles du Directeur du Programme GIZ « Gestion durable des forêts dans le Bassin du Congo », du Secrétaire Exécutif de la COMIFAC et du Conseiller Juridique et Directeur de Cabinet par intérim du Ministère de l’Economie Forestière de la République du Congo.

Pour Martial Nkolo, Directeur du Programme GIZ « Gestion durable des forêts dans le Bassin du Congo », les Coordinations Nationales COMIFAC doivent jouer un rôle important dans la mobilisation des ressources et la production des données. "Celles-ci devraient davantage être perçues comme la référence au niveau national dans la production des données COMIFAC et la mobilisation des contributions égalitaires des Etats qui sont instables, et peinent à couvrir 50% des charges de fonctionnement de la COMIFAC".

Raymond NDOMBA NGOYE, Secrétaire Exécutif de la COMIFAC s’est félicité de l’organisation de cette rencontre : "Cette rencontre est d’une importance majeure pour la COMIFAC. Elle va nous permettre d’orienter les missions des CNC pour les années à venir, de les placer au cœur du processus COMIFAC au niveau national, et ce, à travers un meilleur ancrage institutionnel, mais aussi d’approfondir la réflexion sur les stratégies visant à renforcer de manière pérenne leurs capacités organisationnelles, structurelles et techniques." Poursuivant son propos, il a remercié les autorités congolaises ainsi que les partenaires techniques et financiers notamment la GIZ à travers le Projet GIZ “Appui Régional à la COMIFAC qui ont rendu possible la tenue de ladite rencontre.

Abordant dans le même sens, Christophe Bienvenue Babela, Directeur par interim du Cabinet de Mme la Ministre de l’Economie Forestière et représentant la Ministre a déclaré que : « Tenant compte des attentes plus nombreuses portées sur les Coordinations Nationales, les Coordonnateurs Nationaux ont besoin d’être mieux structurés en vue de mener plus efficacement leurs missions ».

En rappel, le Projet GIZ “Appui Régional à la COMIFAC appuie depuis 2011 les Coordinations Nationales COMIFAC à travers notamment le renforcement des capacités et l' équipement en matériel de travail. Les CNC  se sont réjoui de la qualité des travaux et n'ont pas manqué de remercié ce partenaire strategique qui s'est  dit disposé  à  accompagner la COMIFAC dans ses efforts de conservation et de gestion durable des écosystèmes forestiers.

Au terme des échanges fructueux, les recommandations suivantes ont été formulées par les participants :

  • Au Secrétariat Exécutif :
  • d’arrimer la planification des activités des CNC au Plan de Travail Annuel du Secrétariat Exécutif ;
  • de sensibiliser les Points Focaux des Conventions et des mécanismes de financement à une collaboration étroite avec la CNC ;
  • d’élaborer et transmettre aux pays une fiche synoptique faisant ressortir ce que gagnent les pays du processus COMIFAC et les dettes vis-à-vis de la COMIFAC relatives aux contributions égalitaires des pays ;
  • de finaliser la consolidation des résultats de l’auto-évaluation de la mise en œuvre de la lettre de mission des CNC et transmettre les conclusions aux CNC ;
  • de sensibiliser les Ministres en charge des forêts et de l’environnement sur la nécessité de prendre en compte les priorités du Plan de convergence dans le processus de planifications nationales ;
  • de finaliser la lettre de mission des CNC en prenant en compte les observations apportées, la renvoyer aux CNC pour des appréciations et soumettre la version consolidée à la dixième session du Conseil des Ministres de la COMIFAC ;
  • d’accélérer la finalisation du Plan d’affaires de la COMIFAC vue la pertinence de ce document ;
  • de faciliter les échanges entre les groupes de travail thématiques en vue de promouvoir les synergies dans les actions ;
  • de transmettre aux CNC pour commentaires, les termes de référence et les conclusions des études suivantes :

Etude sur la dynamique du processus de réformes des politiques et législations forestières en vue de leur harmonisation dans l’espace COMIFAC ;

Etude sur la revue des politiques publiques d’achat des bois de source légale dans l’espace COMIFAC en vue de l’élaboration des lignes directrices sous-régionales y relatives.

  • Aux Coordonnateurs Nationaux COMIFAC :
  • d’adapter l’organisation et la structuration des CNC au contexte national en tenant compte du manuel type de suivi national des indicateurs COMIFAC et des lettres de mission des CNC ;
  • de préparer les plans de travail annuels arrimés au plan d’actions biennal du Secrétariat Exécutif et les transmettre au Secrétariat Exécutif avant la prochaine session ordinaire du Conseil des Ministres ;
  • de poursuivre la sensibilisation des autorités nationales en vue de leurs contributions égalitaires à la COMIFAC ;
  • de poursuivre la sensibilisation des autorités nationales et les partenaires en vue du financement de leurs activités ;
  • de compléter les données du rapport de l’étude relative à l’état de reformes des politiques et législations forestières.

L’atelier de concertation s’est achevé par le mot de clôture du Coordonnateur National COMIFAC du Congo représentant Madame la Ministre de l’Economie Forestière de la République du Congo.

Pour d'amples informations, bien contacter tvtchuante@comifac.org; louisetteyebel@comifac.org; et télécharger le communiqué final des travaux Communiqué final 9ème atelier de concertation des CNC à Brazzaville, Congo, 06-09 Juin 2019

 

 

Contact

BP: 20818 Yaoundé Cameroun

Tél: +237 222 21 35 12/677 42 42 94
Fax: +237 222 21 35 12
Courriel: comifac@comifac.org
Horaires: 8h à 16h du lundi à vendredi

Nous écrire

Liens utiles