À propos

États membres

Plan de convergence

Projets

Documents

Actualités

10ème session ordinaire du CM

Commission des Forêts d’Afrique Centrale
Une dimension régionale pour la conservation, la gestion durable et concertée des écosystèmes forestiers d'Afrique Centrale

Burundi    cameroun   Congo   Gabon   Guinée Equatoriale   Centraenique   Congo démocratique   Rwanda   Sao Tomé et Principe   Tchad

Cherchez notre site

Kigali-Rwanda, 27-28 juin 2019- Il s’est tenu dans la salle des Conférences de l’hôtel Chez Lando « l’atelier sous régional d’évaluation de la mise en œuvre de la plateforme AFRICA-TWIX (Africa Trade in Wildlife Information eXchange) dans l’espace COMIFAC ». Cet atelier organisé par la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) avec l’assistance technique et financière de TRAFFIC était présidé par le Secrétaire Exécutif de la COMIFAC, Monsieur Raymond NDOMBA NGOYE.

 

La rencontre avait pour objectif d’évaluer la collaboration sous régionale à travers le partage d’informations, pour la lutte contre le trafic illicite de la faune sauvage et procéder à l’évaluation de la feuille de route d’Avril 2017 du projet AFRICA-TWIX. 

Ont pris part aux travaux, une quarantaine de responsables des services en charge de la faune sauvage, des Douanes, de la Justice, de la Police et de la Gendarmerie des pays suivants : Cameroun, Congo, Gabon, Centrafrique, République Démocratique du Congo (RDC), Tchad et Rwanda. Les représentants des Organisations Internationales et Non Gouvernementales suivantes : OMD, INTERPOL, COMIFAC, TRAFFIC, WWF et UICN ont également pris part aux travaux.

La phase protocolaire a été marquée par les allocutions du Directeur du Bureau Régional de TRAFFIC en Afrique Centrale, Monsieur Elie HAKIZUMWAMI, le mot de circonstance du Secrétaire Exécutif de la COMIFAC et le discours d’ouverture prononcé par Madame Ariella KAGERUKA, Directrice du tourisme et de la conservation représentant la Directrice Générale en Chef de l’Agence Rwandaise de Développement (RDB), l’adoption de l’agenda et le rappel des objectifs de l’atelier.

Plusieurs présentations ont meublé les échanges. Celles-ci ont porté sur :

  • le trafic illicite de la faune dans l’espace COMIFAC ;
  • l’état des législations dans la lutte contre le trafic illicite de la faune et la collaboration transfrontalière des pays représentés ;
  • l’état de la mise en œuvre de la feuille de route de 2017 par les pays membres de la plateforme (Cameroun, Congo, Gabon, RCA et RDC) ;
  • l’introduction à l’outil AFRICA-TWIX ;
  • la démonstration pratique de l’utilisation de la plateforme AFRICA-TWIX ;
  • et les outils d’application de la loi au niveau de la douane.

Les participants ont par la suite été invités à réfléchir en groupes de travail sur les thèmes suivants relatifs au fonctionnement optimal de l’outil AFRICA-TWIX :

  • stratégies d’actualisation de la mailing liste tenant compte des divers changements intervenus dans les administrations des pays membres ;
  • stratégies de collecte et de remontée des informations dans la base de données ;
  • propositions de recrutement de nouveaux membres dans la plateforme AFRICA-TWIX ;
  • désignation du membre qui devra représenter chaque pays au sein du Comité Consultatif de la plateforme AFRICA-TWIX ;
  • proposition d’au moins trois recommandations pour l’amélioration du fonctionnement de la plateforme AFRICA-TWIX.

Au terme des travaux, les recommandations ci-après ont été formulées :

A TRAFFIC de :

  • Renforcer les capacités des agents d’application de la loi des pays membres sur l’utilisation de la plateforme AFRICA-TWIX et les différents outils/guides d’identification ;
  • Editer et vulgariser le guide d’utilisation et de confidentialité de la plateforme AFRICA-TWIX.

Aux Etats de :

  • Mener des études scientifiques sur des espèces menacées d’extinction pour influencer les prises de décisions au sein de la CITES ;
  • Organiser des réunions de concertation régulière sur la lutte contre la criminalité faunique entre les administrations en charge de l’application de la loi ;

Au Rwanda :

  • Accélérer le processus d’élaboration et d’adoption de la loi spécifique sur la faune et la flore sauvages.

Le projet Africa-TWIX, soutenu par la COMIFAC, cherche à promouvoir le partage de l’information et la coopération entre les différents organismes de contrôle, à l’aide d’un outil internet (Africa-TWIX), dans le but de réduire le braconnage et le commerce illégal des espèces végétales et animales sauvages en Afrique. Une approche pilote est actuellement menée dans cinq pays d’Afrique Centrale avant d’étendre le projet à d’autres pays sur le continent. Les objectifs d’AFRICA-TWIX sont conformes au plan de convergence de la COMIFAC et à son Plan d’action sous régional des Pays de l'Espace COMIFAC pour le renforcement de l'Application des Législations nationales sur la Faune sauvage, connu sous son acronyme français PAPECALF, qui vise à renforcer l’application de la loi sur la faune, tant au niveau national qu’international.

Pour d’amples informations, bien vouloir contacter luc.evouna@traffic.org cnchoutpouen.org;

Louisette Sylvie Ngo Yebel épse Founga

Experte Communication COMIFAC

 

 

 

Contact

BP: 20818 Yaoundé Cameroun

Tél: +237 222 21 35 12/677 42 42 94
Fax: +237 222 21 35 12
Courriel: comifac@comifac.org
Horaires: 8h à 16h du lundi à vendredi

Nous écrire

Liens utiles