À propos

États membres

Plan de convergence

Projets

Documents

Actualités

10ème session ordinaire du CM

Commission des Forêts d’Afrique Centrale
Une dimension régionale pour la conservation, la gestion durable et concertée des écosystèmes forestiers d'Afrique Centrale

Burundi    cameroun   Congo   Gabon   Guinée Equatoriale   Centraenique   Congo démocratique   Rwanda   Sao Tomé et Principe   Tchad

Cherchez notre site

Libreville, Gabon, 26-28 novembre 2019 - Le Bureau Sous-régional de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) pour l’Afrique centrale et la Commission des Forêts d'Afrique Centrale (COMIFAC) en partenariat avec Ministre des Eaux, des Forêts, de la Mer, de l’Environnement, Chargé du Plan Climat et du Plan d’Affectation des Terres ont organisé l’atelier sous-régional de validation des « Directives de la COMIFAC pour le suivi de la contribution des forêts aux Objectifs de Développement Durable(ODD).

Le Bureau Sous-régional de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) pour l’Afrique centrale et la Commission des Forêts d'Afrique Centrale (COMIFAC) en partenariat avec Ministre des Eaux, des Forêts, de la Mer, de l’Environnement, Chargé du Plan Climat et du Plan d’Affectation des Terres ont organisé l’atelier sous-régional de validation des « Directives de la COMIFAC pour le suivi de la contribution des forêts aux Objectifs de Développement Durable(ODD) du 26 au 28 novembre 2019 à Libreville au Gabon.

Les travaux de cette rencontre qui ont vu la participation d’une cinquantaine de représentants des pays membres de la COMIFAC et des personnes ressources provenant des organismes régionaux et internationaux, de la société civile, des institutions de recherche et des partenaires techniques et financiers, ont permis d’examiner et de valider les Directives de la COMIFAC pour le suivi des ODD relatifs aux forêts avec les différentes parties prenantes.

Pour accompagner les pays d’Afrique centrale dans l’appropriation des ODD relatifs aux forêts, la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC), avec l’appui de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), ont mis en œuvre entre 2017 et 2019 le projet intitulé : « Appui à l’élaboration des directives de la COMIFAC pour le suivi des ODD relatifs aux forêts » a relevé le Secrétaire Exécutif de la COMIFAC Monsieur Raymond Ndomba Ngoye. Ce projet a été conçu a-t-il poursuivi, pour soutenir l’institution à poser les bases de ce processus sous-régional, visant à l’élaboration desdites Directives dont l’objectif général est de mettre à la disposition des pays de la sous-région un ensemble d’orientations leur permettant de suivre la contribution des forêts aux ODD grâce à un jeu d’indicateurs sélectionnés selon la pertinence de l’apport ou des effets des forêts sur l’atteinte des cibles correspondantes ainsi qu’un répertoire de « mesures thématiques » associées à chaque indicateur. Ces « mesures thématiques » portent spécifiquement sur les forêts ; elles doivent être perçues comme une déclinaison thématique de l’indicateur dans le contexte local. Elles ne se substituent pas aux indicateurs des ODD approuvés par la Commission des statistiques de l’ONU, mais aident à les renseigner sous un angle et un contexte particulier, celui des forêts d’Afrique centrale.

Les forêts contribuent à la plupart des ODD à travers la fourniture de divers avantages sociaux, économiques et environnementaux qui contribuent à l’amélioration des moyens d’existence durables, la sécurité alimentaire, la création des revenus et d’emplois, la lutte contre les changements climatiques comme l’a rappelé Monsieur Helder MUTEIA, Coordonnateur sous-régional de la FAO pour l’Afrique Centrale.

Madame Nina ABOUNA, Ministre Déléguée auprès du Ministre des Eaux, des Forêts, de la Mer et de l’Environnement, chargé du Plan climat et du Plan d’Affectation des Terres de la République Gabonaise, a relevé l’importance de cet atelier qui s’inscrit dans le cadre de la prise de conscience croissante autour des questions relatives au développement durable, la dégradation des ressources naturelles en général et celle de nos forêts en particulier qui sont manifestes, occasionnant de ce fait de nouveaux problèmes environnementaux et socio-économiques.. Aussi, l’occasion est donnée aux pays de l’espace COMIFAC de consolider les indicateurs permettant de mesurer le niveau de progrès accomplis, notamment dans l’atteinte de l’objectif 15 spécifique aux forêts.

Rappelons que c’est en septembre 2015 que la Communauté internationale a adopté sous l’égide des Nations Unies, le Programme de Développement Durable à l’horizon 2030 comme plan d’action qui oriente la vision du développement mondial pour les 15 prochaines années. S’inscrivant dans le prolongement des objectifs du millénaire pour le développement (OMD), ce nouveau programme comprend dix-sept Objectifs de Développement Durable (ODD), assortis de 169 cibles et 231 indicateurs. Les objectifs et les cibles ont un caractère universel et concernent aussi bien les pays développés que les pays en développement.

Pour d’amples informations, bien vouloir contacter tvtchuante@comifac.org et/ou télécharger le communiqué final de l’atelier

Communiqué final atelier de validation des Directives ODD

 

 

Contact

BP: 20818 Yaoundé Cameroun

Tél: +237 222 21 35 12/677 42 42 94
Fax: +237 222 21 35 12
Courriel: comifac@comifac.org
Horaires: 8h à 16h du lundi à vendredi

Nous écrire

Liens utiles