À propos

États membres

Plan de convergence

Projets

Documents

Actualités

10ème session ordinaire du CM

Commission des Forêts d’Afrique Centrale
Une dimension régionale pour la conservation, la gestion durable et concertée des écosystèmes forestiers d'Afrique Centrale

Burundi    cameroun   Congo   Gabon   Guinée Equatoriale   Centraenique   Congo démocratique   Rwanda   Sao Tomé et Principe   Tchad

Cherchez notre site

Kinshasa, République Démocratique du Congo, 24 Juin 2020 – Dans le but de promouvoir les connaissances et améliorer la gestion durable des écosystèmes forestiers, la Coordination Nationale  COMIFAC (CNC) a organisé un atelier de validation des données d’enquête 2018-2019 sur les forêts congolaises.

 

Au cours de cet atelier, le coordonnateur national Luc Atundu, a tenu à démontrer avant tout l’importance de la campagne nationale de récolte des données. Des données qui serviront au pays de mieux réconforter son leadership dans le débat international sur les changements climatiques étant donné que la RDC possède 60% des forêts denses et humides d’Afrique centrale.

Il par ailleurs rappelé qu’à l’issue de séances de concertations organisées à l’échelle sous-régionale de révision d’indicateurs de collecte des données, « l’on est arrivé à harmoniser ces indicateurs de collecte des données aux objectifs globaux, dont le processus FRA-FAO, OIBT, ODD », d’une part. D’autre part, l’on est arrivé à identifier de « nouvelles thématiques pertinentes pouvant contribuer de manière transversale à la mise en œuvre du Plan de convergence de la COMIFAC ». 

Le Secrétaire général à l’Environnement, Benjamin Toirambe a quant à lui plaidé pour la valorisation et la publication de cette enquête. Avant de recommander à la coordination nationale de travailler efficacement avec les Universités et Centres de recherche pour rationaliser et promouvoir la coopération dans le travail de récolte des données avec toutes les parties prenantes impliquées.

Au cours du travail de collecte de ces données, plusieurs difficultés ont été enregistrées à savoir, le déblocage du financement y relatif à cette activité, l’accès aux données auprès des institutions du pays ainsi que le manque de collaboration et d’appui d’autres services, etc.

A l’issue de la rencontre, quelques recommandations ont été formulées notamment, (i) garantir le financement public de la campagne 2020 de collecte des données, (ii) s’approprier des données sur le plan interne pour les aligner avec les objectifs de développement globaux (ODD), (iii) assurer les arrangements institutionnels pour faciliter la récolte des données auprès d’autres services attitrés (DGRAD, DGI, INS, etc) ; (iv) promouvoir la publication de tous les résultats de recherche dans les revues spécialisées ; (v) mobiliser les parties prenantes dont la société civile et le secteur privé pour leur participation active durant la campagne d’enquête 2019-2020.

Relever le défi de la mise en œuvre du Plan de convergence de la COMIFAC 

C’est l’un des challenges majeurs. La COMIFAC est en train de procéder à la revue à mi-parcours du Plan de convergence 2015-2025.  Dès lors, la RDC a le rôle clé dans les années à venir, d’orienter le leadership sous-régional vers la prise en compte d’intérêts de 10 pays qui ont accepté, selon l’esprit de la « Déclaration de Yaoundé sur la conservation et la gestion durable des forêts tropicales d’Afrique centrale ».     

Pour d’amples informations, bien vouloir contacter lucatundu@gmail.com

Environews

Contact

BP: 20818 Yaoundé Cameroun

Tél: +237 222 21 35 12/677 42 42 94
Fax: +237 222 21 35 12
Courriel: comifac@comifac.org
Horaires: 8h à 16h du lundi à vendredi

Nous écrire

Liens utiles