À propos

États membres

Plan de convergence

Projets

Documents

Actualités

10ème session ordinaire du CM

Commission des Forêts d’Afrique Centrale
Une dimension régionale pour la conservation, la gestion durable et concertée des écosystèmes forestiers d'Afrique Centrale

Burundi    cameroun   Congo   Gabon   Guinée Equatoriale   Centraenique   Congo démocratique   Rwanda   Sao Tomé et Principe   Tchad

Cherchez notre site

L’objectif du Projet est formulé comme il suit : « Le complexe BSB Yamoussa est géré et préservé de manière durable ».

Il s’agit d’un Projet d’une durée de 3 ans 8 mois dont les groupes cibles sont les populations occupant le territoire du Complexe binational BSB Yamoussa et ses zones périphériques. Il prévoit la mise en œuvre des accords de coopération binational (Accord BSB entre le Cameroun et le Tchad) et tripartite (Accord Tripartite LAB de N’Djamena) à travers ses organes de gestion et des cellules d’appui régionales. Dans le même sillage de l’opérationnalisation de l’Accord BSB, la mise en place de structures de gestion adéquates dans les parcs nationaux du complexe BSB Yamoussa occupe une place de choix pour lutter contre le braconnage en tenant compte des évolutions récentes et de faire participer la population riveraine locale et autochtone aux activités.

La mise en œuvre du Projet s’effectue sur la base d’une approche déclinée en 4 volets ou résultats permettant l’atteinte de 4 principaux produits ou Output et d’impacts directs.

Résultat A : Les Accords Intergouvernementaux et Protocoles Spécifiques pour la gestion transfrontalière du complexe BSB Yamoussa sont mises en œuvre.

Comme activités principales, il s’agit de :

  • Conseiller et contribuer au financement de la mise en place et fonctionnement des organes/structures d'appui pour la mise en œuvre des accords intergouvernementaux concernant le BSB; 
  • Faciliter la mise en place des Cellules d'appui à l'opérationnalisation de l'Accord BSB ;
  • Accompagner le renforcement des capacités du personnel affecté aux cellules d'appui à l'Accord BSB;
  • Contribuer à l'élaboration de la stratégie transfrontalière de lutte contre le braconnage et d'autres documents stratégiques importants pour la gestion transfrontalière ;
  • Apporter un appui conseil aux acteurs dans le cadre de la coopération transfrontalière ;
  • Promouvoir les discussions relatives à un concept de financement durable et au développement d'un modèle de gestion efficace pour le complexe BSB ;
  • Evaluer l'expérience acquise dans le cadre de la coopération transfrontalière et l’intégrer dans les processus de discussion régionaux.

Résultat B : Les conditions pour un développement local durable compatible avec la protection des ressources naturelles sont améliorées

Ce résultat vise à :

  • Promouvoir des chaines de valeur respectivement (4Cameroun, 6Tchad) en tenant compte des aspects de l'agriculture écologique (élaboration des approches, appui conseil aux producteurs/trices, financement) ;
  • Mettre en œuvre les mesures d'infrastructures socio-économiques
  • Mener des actions de formation pour les producteurs/trices ;
  • Renforcer les capacités des partenaires techniques et financiers (renforcer les capacités des acteurs d'appui/ encadrement (CRPA.) renforcer les capacités des acteurs d'appui CDS et CDECA)
  • Promouvoir des chaines de valeur respectivement (4cameroun, 6tchad) en tenant compte des aspects de l'agriculture écologique (élaboration des approches, appui conseil aux producteurs/trices, financement) ;
  • Mettre en œuvre les mesures d'infrastructure socio-économique ;
  • Conseiller et financer l'élaboration et la mise en œuvre de conventions locales de gestion/utilisation des ressources naturelles au Tchad ;
  • Mener des actions de formation pour les producteurs/trices ;

Résultat C : L'inclusion d'une population informée dans la gestion des aires protégées est officialisée

Comme résultat principal, il s’agit de :

  • Apporter un appui conseil dans l'élaboration d'accords cadres et de plans d'action pour la gestion participative au Cameroun et au Tchad Financé la préparation d’un concept d’une Chaine et procédures de renseignement ;
  • Former les acteurs de gestion participative ;
  • Fournir un appui conseil et financier dans le cadre de la mise à jour et la mise en œuvre du plan de gestion de la zone de transition du Parc Sena Oura ;
  • Préparer les curricula pour la sensibilisation à l’environnement dans les écoles primaires et collèges, former les enseignant/es en fonction et fournir un appui conseil et financer la mise en œuvre dans les écoles avec 194 enseignant/es (150 au Cameroun, 44 au Tchad), promouvoir les excursions scolaires, plantations et autres activités dans ce contexte ;
  • Développer et mettre en œuvre un programme de sensibilisation à l’environnement pour les décideurs politiques locaux et conseiller et financier l’élaboration et la diffusion d’émissions de radio sur le thème de la sensibilisation à l’environnement.

Résultat D : Des nouveaux accords amiables pour l'utilisation des ZIC dans la périphérie du PN de Bouba Ndjida sont mis en place

Comme activités principales on peut citer :

  • Conseiller et appuyer les autorités fauniques régionales et les amodiataires dans le processus d'élaboration de plans de gestion pour les zones d’intérêt cynégétique ;
  • Conseiller les communes et les autorités fauniques régionales en ce qui concerne la gestion des revenus provenant de la chasse ;
  • Elaborer un concept de gestion des zones d’intérêt cynégétique non valorisées par la chasse avec toutes les parties prenantes
  • Contribuer de manière consultative au développement de solutions pour une transhumance adaptée.

Contact

BP: 20818 Yaoundé Cameroun

Tél: +237 222 21 35 12/677 42 42 94
Fax: +237 222 21 35 12
Courriel: comifac@comifac.org
Horaires: 8h à 16h du lundi à vendredi

Nous écrire

Liens utiles